Alice sous la terre – Lewis Carroll & Amandine Boucher

18,00

Elle s’appelait Alice Liddell. Lui, Charles Lutwidge Dodgson.

Description

Alice sous la terre – Lewis Carroll & Amandine Boucher

D’un après-midi de rêve elle voudra qu’il lui fasse un livre. Alice sous la terre est la version originelle d’Alice au pays des merveilles, soigneusement retranscrite en français, à la main, conformément à l’original. Où le lecteur ou la lectrice lira avec les yeux de l’enfant à laquelle ce carnet fut offert en 1864. Où il redeviendra petit ou elle redeviendra grande. Ou l’inverse.

Le 4 juillet 1862, à bord d’une barque descendant le fleuve Isis, Charles Lutwidge Dodgson, assistant de faculté au Church College d’Oxford, improvise pour les trois filles de son doyen le fantasque récit des aventures d’une petite fille tombée au centre de la terre. L’une d’elles, Alice, lui demande d’en faire en livre. En novembre 1864, il offre à la fillette en cadeau de Noël un carnet soigneusement manuscrit et illustré de sa main. Augmenté et désormais signé par un certain Lewis Carroll, c’est le texte qui va devenir en 1865 Alice au pays des Merveilles, l’ouvrage qui va révolutionner le livre pour enfant et donner naissance à une héroïne qui deviendra un véritable mythe. Et voilà maintenant 150 ans que les aventures de la petite Alice sont entrées dans l’histoire de l’art, de l’enfance, de la littérature. Quel meilleur cadeau pour cet anniversaire que l’édition manuscrite, en français, du carnet originel de Lewis Carroll ?

Dès 1865 en effet, le texte est typographié, et les images de John Tenniel, illustrateur alors réputé, remplacent celles de Lewis Carroll. 20 ans après, Lewis Carroll redemande à Alice Liddell, devenue Mrs Heargraves, le carnet original manuscrit. « Je pense qu’il doit y avoir un grand nombre de personnes qui aimeraient voir Alice sous sa forme originale », écrit-il. Cette édition ne rencontre cependant qu’une vague curiosité. Il est trop tôt. On oublie. Les images s’effacent au profit des multiples adaptations dessinées. Bien des années plus tard, en 2006, les éditions Frémok retrouvent le manuscrit originel et décident de rendre justice à cette « forme originale » délaissée, faisant ainsi redécouvrir tant sa modernité que sa sensibilité, sa bizarrerie et sa délicatesse. La valeur documentaire de cet ouvrage rendait nécessaire une édition bilingue, qui présente séparément la graphie originale de Carroll et la traduction française. Aujourd’hui, le Frémok propose (enfin !) aux lecteurs francophones, jeunes et moins jeunes, de se glisser dans la peau de la petite Alice Liddell et de découvrir cette œuvre unique avec les yeux de la première fois, embrassant d’un même regard les textes et dessins tracés d’une même plume. Calligraphié en  français par une des meilleures lettreuses actuelles, Alice sous la terre naît de la magie du mariage entre texte manuscrit et image dessinée.
Alors se révèle une étape majeure pour le livre de jeunesse mais aussi la bande dessinée. Alors se joue une œuvre intime et révolutionnaire. Le pays des merveilles comme au premier jour.

96 pages — 14 x 20 cm —
quadrichromie — couverture cartonnée toilée, coins arrondis,
tranche colorée — collection Expérience Alice

ISBN 9782930204871

Informations complémentaires

Poids 290 g
Dimensions 25 × 15 × 1.6 cm