C’est toujours comme ça que ça commencerait ?

Dans un atelier, perché dans une mare ? 

Du plaisir à partager, ça sent bon le papier, l’encre, les plantes, la colle, la peinture, le tissu, les gâteaux fait maison (et en ce moment le chien mouillé aussi, un peu, mais ça passera d’ici là et même, ça nous manquera peut être). Apprécier et enregistrer sans retenue les savoirs-faire qui sont disponibles dans un espace créatif. Se rencontrer de main à papier, d’oeil à cutter, de ventre au verre de la débauche… c’est encore d’actualité et ça le restera. L’ailleurs s’incruste dans la rétine en vadrouille, les mots collés au palais. “Audace, courage, obstination, engagement, liberté, générosité, décalage, disponibilité, inspiration, inventivité, adaptabilité, écoute…” des mots qui reviennent sur ce qui se fait juste là et ces mots, bien appréciés eux aussi, sont de vous qui nous suivez ou même mieux, nous fréquentez – “l’autrement” pratiqué dans cet endroit improbable laisse une tâche sous une surface travaillée, esquissée, façonnée, avec une puissante fébrilité incrustée d’expérimentations à venir, que de surprises à digérer, grâce à vous. 

Tous ces moments, qui restent à l’abri des regards indécis, flottants, timides, par peur de ce qu’on va y trouver ou pas, ici c’est de l’ordre du possible. Et c’est tranquille aussi, no stress. Venez rassuré-e-s, on est là pour vous donner envie d’explorer les images, le papier, des techniques dégagées du geste trop engoncé. Ici, les ateliers grouillent, remuent loin de toute “digitalité” (bien qu’engoncé et digital nous plaisent aussi). L’hésitation docile des mains qui défont les couleurs, les formes, les matériaux, les surfaces et la (in)certitude des objets s’échappe, rebondi sur d’autres aventures créatives à imaginer et pratiquer. 

Le caractère imprimé dans toute sa tonalité. La langue vivante se forme et s’imprime dans la rétine des neurones indépendants, laissés à l’écart depuis trop longtemps, réclament leurs droits et à leur façon. L’alchimie des ingrédients mobilise l’évidence du verbe employé et des envies retrouvées, la (in)décision reste libre. Contrepied et paradoxes, poly-tout, à tout un chacun de s’y retrouver. Mais revenons aux ateliers. 

Domptez le papier, l’encre, les images, le mouvement, votre self-control ou votre animal de compagnie et rejoignez les heureux hybrides qui ont déjà testé et approuvé les ateliers ludiques chics chocs punks rocks électro poétiques post tout, qui restent à venir – mais humainement abordables à la Papeterie des Arceaux. 

Comme chaque été depuis 5 ans la Papeterie continue de prendre des formes malléables, souples ou franches et vous propose 2 à 3 ateliers par semaine pendant les congés scolaires et plus si besoin – notamment si vous avez envie d’autre chose que ce qui est proposé ou si vous avez un emploi du temps de fou-folle (dans quel cas vous aurez vraiment besoin de vous faire plaisir avec un atelier sur mesure). Et malgré le temps qui passe les ateliers restent toujours décalés, animés et généreux, enfin, à notre humble niveau. 

Soyons pragmatiques un instant :

Juillet

Mardi, on relie – 13, 20, 27 juillet de 15h à 18h

Reliure Bradel, sans colle et sans couture, Japonaise, accordéon, Zhen Xian Bao ? Un carnet d’écriture ou de dessin selon l’humeur (une seule technique par atelier).

Jeudi, on plie – 15, 22, 29 de 15h à 18h

Origami ou kirigami, papier plié, découpé, assemblé, emboité, mobile, animé, à plat ou en volume vous repartirez avec un objet original et tout en papier, naturellement (une seule technique par atelier).

Samedi, on imprime – 10, 24 juillet de 15 à 18h

Collographie, taille douce sur support récup’, stencils, typo et assemblage d’images imprimées. Différentes techniques à explorer de façon aléatoire et anarchiquement organisé un samedi sur deux tout l’été.

Août

Mardi et mercredi, on filme – 10, 11 août de 15h à 18h

Cadavre exquis poétique ou mini clip à l’ambiance décalée, ça dépendra du nombre d’inscrit-e-s aux ateliers image animée, tout en stopmotion sur banc titre, initiez-vous à l’image qui bouge !

Jeudi, on patauge des mains – 12 et 19 août

Hacher, cuisiner, pulper, plonger, tirer et coucher le papier, ça rafraîchi ! Fabriquez vos feuilles de papier à partir de fibres, ben oui hein.

Vendredi, on s’organise – 13, 20 de 15h à 18h

Cousez un agenda à votre image ou à celle de votre idole idolâtrée avec une reliure bradel solide et personnalisée.

Samedi, on imprime (Encore ? Toujours ! )- 7, 21 août de 15 à 18h

Collographie, taille douce sur support récup’, stencils, typo et assemblage d’images imprimées… différentes techniques à explorer de façon aléatoire et anarchiquement organisée un samedi sur deux tout l’été.

D’autres surprises vont se rajouter selon les disponibilités d’artistes qui envahiront l’espace pour vous initier à leurs pratiques. 

Vous serez prévenus en temps voulu… choses chuchotées entre nous : gravure, marionnettes, brasure, céramique et encore d’autres, si vous êtes partant-e-s…

Les ateliers de la Papeterie sont des moments d’initiation ou de perfectionnement selon le niveau.

Ouvert à tout-e-s, à partir de 8 ans – certains ateliers sont accessible dès 5 ans, n’hésitez pas à demander.

Sur réservation. Places limitées à 10 participants, sauf film animé limité à 6.

Matériel et goûter fournis, mais si vous avez envie de nous surprendre, on sera ravi – que ce soit avec