Quelque chose vous empêche de dormir?

L’appétit manque? Le rythme cardiaque est chaotique… mmm nous avons ce qu’il faut pour vous remettre sur pied… tout est question de perception – épuisement, stress ou excitation, la frontière est mince ou dépend de la capacité à digérer le sens. Maybe.

Oui, ça empêche de dormir comme un film de série B, mais ça redonne de l’appétit comme un projection de série Z, ça augmente profondément le rythme cardiaque et ça colle un sourire indécent sur des visages à conquérir. L’effet positif d’une appréciation dérisoire de la situation se mobilise. L’excitation enfantine s’emballe, détachée de tout jugement intempestif. Y aller sans hésitations et pressé-e-s d’y être avec ça. Qu’est ce qu’on peut encore ajouter…

Dans cet état motivant, énergétique et dynamisant des esprits expressifs, l’instinct prend le dessus. Embrasser cet état avec élégance et panache décalés, intrinsèquement créatifs – la nécessité de construire d’autres narrations, image par image. Check.

Des sauvages en mode turbo dans un atelier où tout est possible, avec l’énergie non-stop pour faire ce qu’on a à faire sans se poser les questions de routine. Pas de problèmes, que des jouets avec lesquels expérimenter et décaler la réalité d’un cran. La bande est sensible, grattée, triturée et recollée dans un ordre aléatoirement construit de sens imperceptibles.

Le montage des machines et des pellicules, tout feu tout flammes, des nappes sonores en guise de crème anglaise, juste assez parfumée de dérision veloutée. L’image saute, le cerveau syncope dans les non-sens qui suintent bon l’extase, les idées collent et se déchainent en associations improbables. On repère les accrocs et les insuffisances, on y remédie avec nos différents outils et pensées, la prochaine fois sera différente et encore plus délirante?

Puiser dans ses ressources sous estimées, ses neurones en éruption, ses forces de défense mobilisées par l’odeur douce-amère des corps en friction : la pellicule, les ampoules à 750W, les ventilateurs en 110w, la mécanique des projections d’un autre temps. Adaptation, épuisement, mode survie, mode création – des outils puissants. La vie suspendue, encore une fois, à l’extérieur de ce qui est visible, loin de la perception du monde d’ailleurs, mais bien ancré-e-s dans l’action menée. Décharger l’excès à corps perdu à la force des bras et des jambes, état de transe consciente, ces corps qui réclament des images et des sons sont contents. 

Et oui, on remet ça au printemps, si ça vous dit d’en être…

Participer c’est aussi laisser entre nos mains toutes ces pellicules 35, 16 ou 8mm dont vous ne faites rien, toutes ces machines qui trainent au grenier ou prennent froid au garage; nous leur donnerons une autre dimension – humaine et palpitante lors d’une performance qui progresse.

Au plaisir…

Portrait

Merci à Patricia Roy de l’OT de Ribérac pour ce portrait sur le site officiel du comité départemental du tourisme de la Dordogne, et oui !

Par ici le portrait

Washi shifu !

Avec tous ces chamboulements à dormir debout (ou pas dormir du tout, pour certain-e-s), on en oublierait l’essentiel : il serait si facile de passer à côté de ce qui « est » en nous – et qui doit sortir par un moyen ou un autre. Trêve de « tuto-cuisine-brico-couture-plomberie-créative », passons au salon avec un bon verre de « ce qui vous convient le mieux » et faisons du Shifu.

Il vous faudra : un pied, deux mains (presque), un rouet (10 € sur LeB-C) ou un fuseau (fait main ça coûte rien), du papier de qualité supérieur (voir washi sur le site) ou pas – ça marche tout aussi bien avec le journal local …

Oui ça va, c’est pas un tuto. C’est un partage visuel de l’état des choses de la Papeterie des Arceaux &co… rien de bien motivant.

Aller. Je « spoile » : on voit des pieds, des mains, du papier et une nana qui prend son pied (désolé, on se laisse aller). D’ailleurs on ne la voit pas, mais on imagine que les +2mn visibles résument toute la « passion » des 3h passées à filer du papier – papier consentant, humide et préparé à ce partage… il y avait de quoi vous donner envie, ou pas, chacun son truc… mais c’est super excitant pour les papilles situées sous le pied droit (vous saviez pas), l’oreille affûtée (ça se travaille) et surtout pour les extrémités des doigts qui ne sont pas souvent sollicitées (mmmm) ! Essayez vous-même, vous comprendrez mieux…

Donc, enfin je m’y remets ! Ben oui, depuis le début des travaux à une main, parfois plus, de début mai 2019 (!) je n’ai pas eu le temps d’en faire du Shifu et par conséquence pas non plus de tissage de Shifu !… ben voilà chose faite. 1/2. Ok, idéalement j’aurais dû m’y mettre quand il faisait si humide le mois dernier (question de dilatation et élasticité des fibres), mais voilà, on fait comme on peut, tous autant que nous sommes et chacun dans son domaine… Mais restons dans cette lancée…

Voilà, voilà, rien de bien stimulant, mais qui vient des pieds, à défaut des tripes ou du coeur qui cuisent avec les petits légumes qui vont accompagner le repas de ce soir. Plein d’amour tout ça.

En attendant le « picnic-barbecue » du 19 dans les bois sans vous, on vous embrasse de trééés loin, avec toute notre générosité…

Prenez soin de vous et des vôtres !

 

Atelier confiné, mais pas arrêté…

Ben pas de surprise : nous continuons à faire ce que nous savons faire, images, gravures, reliure, photo, bidouilles, vidéo, animations, écriture, broderie, coutures, cuisine… tout à notre sauce, comme toujours avec panache et détermination – finalement quand on travaille presque toute l’année « isolé dans son atelier » ça ne change pas tant que ça, à partir du moment où chacun (re)trouve son rythme… Mais on pense très fort à ceux et celles qui n’ont pas l’habitude de se tenir en tête à tête avec eux-elles-même et/ou leurs proches. On vous montrera d’autres petites choses au fur et à mesure, on va pas tout filer d’un coup non plus…

Soyez sages et restez chez vous.

Atelier reliure

Relier un agenda pour l’année, un agenda perpétuel ou un carnet c’est possible à La Papeterie des Arceaux. Que vous le gardiez jalousement ou que vous le donniez à quelqu’un peu importe, c’est le plaisir de faire avec ses mains. Laura vous montre les trucs et astuces pour réussir une première reliure. Si vous êtes déjà venu à un atelier vous savez qu’il existe différentes techniques, n’hésitez pas à nous demander un type de reliure spécifique (mais même reliure pour tout le groupe of course!) : bradel, sans colle, asiatique, cartonnage etc

Réservez ici ou offrez un bon à la personne de votre choix.

Atelier de 3h, 12€/h, matériel fourni  (cela dit si vous avez un tissu que vous voulez « upcycler » en carnet on peut aussi…). Réservation souhaitée, ouvert à tou-te-s à partir de 7 ans, places limitées.

Atelier papier animé

Le stopmotion. L’image par image. Le papier découpé. Le film animé.

Laissez Laura Leeson vous contaminer : venez les mains dans les poches ou avec vos idées, vos images à découper, de toutes façons tout s’anime lorsque le banc-titre et l’ordi sont prêts. Mini clip, cadavre exquis ou teste visuel, pas de limites dans l’atelier de la Papeterie.

C’est un atelier d’initiation qui veut vous donner envie d’expérimenter avec les images, le mouvement et pourquoi pas le son – si on a le temps. Cet atelier est ouvert à tou-te-s à partir de 4 ans (enfant accompagné d’un adulte), dans la limite des places disponibles.

Réservez ici ou offrez un bon à un personne de votre entourage… les bons sont utilisables toute l’année soit dans un atelier fixé, soit en prenant RDV ; )

 

Des idées pour vous

boite mazu avec papier imprimé main

Imprimez votre papier et créez des motifs uniques à partir de nos tampons faits main (gomme ou lino). Pliez vos « boîtes » et faites un livre à secret chinois. Oui, un « livre de broderie » à l’origine, mais nous somme trop peu nombreu-ses-x à broder aujourd’hui pour y ranger des aiguilles et du fil – ou pas. Bon,  en attendant la révolution, autant y mettre d’autres choses… Laissez vos graines, vos idées, vos images et vos souvenirs en lieu sûr… Et surtout, soyez fier-e-s de votre ouvrage !

  • et la prochaine fois venez faire un atelier gravure pour fabriquer vos propres tampons… ; )

 

Atelier reliure les jeudis en Août

Carnet, album ou agenda venez essayer la reliure à La Papeterie pour se fabriquer un espace où écrire, dessiner, peindre, coller… détourner la reliure traditionnelle pour créer un objet à soi, une autre façon de s’initier à la reliure. Un écrin pour protéger vos traces et tracés de l’usure du temps : un luxe que vous pouvez vous offrir.

Une reliure Bradel ou Orientale, en accordéon, cousu, collé ou percé c’est vous qui choisissez (une seule technique par atelier).

Places limités. Réservation nécessaire.

reliure sans colle