Comme des poissons…

Vous l’avez remarqué? Les journées sont plus longues et pleines d’envies, tout pousse et s’expose à nos yeux fatigués. C’est donc le moment parfait pour se lancer et de faire un atelier d’initiation à la Papeterie des Arceaux. L’instant idéal n’existant pas, gorgez-vous d’idées et venez vous inventer des histoires, ou percer quelques mystères qui n’en sont pas mais qui trainent encore autour des longueurs imposées. Exploitez donc ces choses qui se blottissent au bout de vos doigts, ces trucs que vous soupçonnez mais que vous n’avez pas eu le temps d’apprivoiser, c’est le moment de vous en saisir et de vous en servir avec force et énergie, ou douceur et tendresse, au choix… En tous les cas, le plaisir chaotique et immédiat de l’enfance est à portée de mains quand on s’y autorise, un peu déjantée mais extrêmement sérieuse cette histoire là. Toutes ces choses qui se dissimulent dans le papier, l’encre, les mots, les fils et la terre doivent prendre l’air… Réservez une place autour de la table au plus vite – toujours dans le respect des barrières pas si imaginaires et tout aussi efficaces.

Mardis 13 et 20 avril de 15h à 18h (3h)

Atelier “libre” : les premier-e-s inscrit-e-s décident. Essayez la reliure (bradel, sans colle ou asiatique), ou domptez le papier (origami ou kirigami) ou bien fabriquez du papier végétal. Et oui, c’est du tout terrain avec moi, rien ne m’arrête, mais c’est vous qui choisissez…

Tout le matériel est fourni. Et le goûter aussi!

Débutants ou expérimentés de tout âge.

Mercredis 14 et 21 avril de 14h à 18h (4h)

Atelier gravure, lino ou xylo, venez vous initier ou peaufiner vos connaissances avec Monsieur Long. Peu importe votre niveau, l’image sera ! Et vous repartez avec votre gravure imprimée sur du papier de qualité ou un t-shirt à votre taille ! C’est beau et c’est ici que ça se passe.

Tout le matériel est fourni. Et le goûter aussi…

Débutants ou expérimentés, à partir de 9 ans. 

Vendredi 16 avril 15h-18h (3h)

Atelier Céramique, et oui il y en a aussi ! 

Avec Juliette venez essayer le modelage, le façonnage, l’estampage, et le décor à l’engobe sur faïence.

Principalement un travail à la plaque pour commencer, des carreaux décorés ou de petits contenants. Juliette répondra aussi à toutes vos questions sur la céramique. Après séchage, les pièces seront cuites dans un four un peu plus loin et restituées dans les deux semaines suivantes à la Papeterie. 

Tout le matériel est fourni mais venir avec un tablier, c’est mieux…

Débutants ou plus expérimentés de tout âge. 

Jeudi 22 et Vendredi 23, de 15h à 18h (3h)

Atelier film animé, du papier découpé sur banc-titre en stop motion, du collage un peu excentrique sur fond sonore improvisé, faire de l’image animé est addictif ! Vous en redemandez chaque trimestre, je vous en ressers avec plaisir et en double dose.

Tout le matériel est fourni. Et le goûter aussi!

Débutants ou plus expérimentés de tout âge. 

(Bon c’est complet le 23… et oui il y en a qui sont malins, rapides et bien renseignés, mais passez voir comment on fait c’est possible aussi…)

En congé

Et oui il est temps de prendre l’air. La boutique sera donc fermée jusqu’au 19 mars inclus, autrement dit, on sera de retour le 20 mars… Mais vous pouvez toujours passer commande sur le site, les colis seront expédiés.

On manque de mots !

 

Eh oui, en plus nous n’avons jamais fait de concours à la Papeterie des Arceaux. 

Certainement parce que nous n’aimons pas la compétition, on préfère d’autres formes de relations. Par contre l’amour nous aimons beaucoup. Nous aimons aussi le jeu, le papier, les images, ce que vous en faites et l’improbabilité des choses à venir. Alors, on s’est dit qu’il était temps de proposer un truc qui relie tout ça. Et boom, on a pensé à un genre de concours, si, si, si.

Soyez joueuses et joueurs :

Écrivez-nous vos plus gros mots d’amour sur du vrai papier avec vos petites (et grandes) mains et postez-les nous par courrier. Ben oui, tout le monde à besoin d’amour, surtout avec les journées qui se raccourcissent. L’écrire c’est bien. C’est simple. On en reçoit tous et toutes des lettres d’amour, sous des formes très inattendues, mais ici on a envie de vos mots.

Une lettre d’amour à vous-même. Une lettre à un / une inconnu-e ou à cette personne qui vous émeut tant depuis si longtemps, peu importe, faites-nous plaisir, lâchez-vous, écrivez tout sur un “vrai” papier et envoyez. Réfléchissez pas trop, lancez-vous. Laissez vos mots se rependre sur cette surface que vous avez choisi pour l’occasion. Nous on veut de l’amour manuscrite !
Que cette lettre soit timide, sensuelle, subversive, passionnée, réservée, douce, drôle, irritée, imaginaire, inventive, furieuse, coupable, généreuse ou réelle peu importe. Couchez-la sur du papier et expédiez-la par la poste.
Mais oui, grattez ce papier qui démange, écoutez l’encre qui s’étale, regardez la forme que prennent vos pleins et vos déliés. Appréciez l’enchainement de vos lignes tracées à main levée, qu’elles soient indécentes ou d’un style plus châtié, tout est bon. Laissez votre pouvoir épistolaire prendre forme. Faites-vous du bien et envoyez-le tout à La Papeterie des Arceaux, juste pour le plaisir. 

– Deux conditions pour jouer : les lettres doivent être manuscrites et envoyées par courrier classique (oui avec une enveloppe et un timbre – bon d’accord, on peut aussi les déposer dans notre boite à la Papeterie) mais avant le 31 octobre 2020 :

Montrez-nous vos plus gros mots d’amour avant le 31/10 par courrier…

La Papeterie des Arceaux
7 rue de l’arsault
Le Bourg
24350 Grand Brassac

Participez à la grande reliure débordante de choses tendres, dégoulinante de pensées insoupçonnées. Les lettres seront “visibles” à la Papeterie d’ici la fin de l’année, reliées à la main dans un recueil unique plein d’amour en tous genre, à vous de voir et à nous d’y croire. Nous laisserons peut être filtrer des extraits, des morceaux choisis et des citations.

Jouez le jeu !

Envoyez-nous des bouts de vous sous forme de lettre d’amour. Il y a même un graveur, qu’on aime vraiment beaucoup, qui va illustrer de son encre et de son bois la plus “chose“ de toutes ! (et c’est vous qui déciderez laquelle sera illustrée – mais on verra plus tard tous les détails)

(ANNONCE SPÉCIALE – Cherchons 7 âmes juré-e-s pour concours de mots d’amour et plus si affinités – adressez-vous à la Papeterie des Arceaux, tout simplement avant le 01/11/20- FIN DE L’ANNONCE, merci).

Et si vous avez encore un doute ouvrez vos oreilles, essayez de vous mettre dans le bain avec ces quelques lettres d’amour et pas qu’épistolaire, qui circulent déjà dans les airs : 

A Hymn, Love Song, IDLES, Letter Bomb, Baxter Dury, Love, Suicide, En relisant ta lettre, Gainsbourg, Love of my Life, A.Calvi, Not a Love Song, Public Image Limited, Love is the Main Thing, Fontaines D.C., L.O.V.E., KOKOKO, Love Like This, M.Glaspy, Love Salade, Four Tet, Letters to the Metro, Mogwai, The Letter, Belle And Sebastian, Love Leaks, The Residents, Love Days, Primo, Love’s Dart, Django Django, Can I read you this, Désormais, New Love Cassette, Angel Olsen, This is Love, PJ Harvey, Do You Love Me, Nick Cave, Love, John Coltrane, ou simplement Love Letter, Ketty Lester pour ne citer que quelques titres… parce que de l’amour il y en a partout, quand on écoute avec les bons organes.

Bon alors, vous faites quoi là ? Au boulot… 

On vous aime !

Tea Time Noisy-Punk Party

Ça y est, c’est le moment de vous précipiter sur votre clavier et de réserver vos places pour le Tea Time Punk du dimanche 20 Septembre 2020 à 17h à la Papeterie des Arceaux.

Oui, oui, oui : Eyküss sera à l’atelier et dans des conditions particulières comme il se doit. (Ce qui me rappelle qu’il y avait une histoire d’homme en nuisette, ou d’hommes nus sur scène, mais comme on a toujours pas de scène, je sais pas ce qui sera au menu – ou peut être était-ce dans un placard ? c’est loin tout ça…)

Sérieusement 2 minutes, malgré toute la place que nous avons ici :

Il y aura une jauge très très très limitée, des masques, du gel et un sens de circulation dans l’espace de la Papeterie et de l’atelier. 

« Pas de réservation, pas d’accès à l’atelier, ni à la Papeterie ! » 

Bah oui, le virus est toujours quelque part et on voudrait bien l’éviter, alors les premier-e-s à réserver seront les premier-e-s servis. Et naturellement une participation aux frais est exigée, prix libre mais nécessaire comme disait la crapaud des Pyrénées… n’hésitez pas, faites démonstration de votre générosité !

D’ici là portez-vous bien et soyez sages !

Bisous bisous

(Si vous réservez à temps, vous recevrez une confirmation et d’autres info dans les jours qui viennent…)

Et n’oubliez pas, nous avons aussi la parfaite panoplie pour vos balades bucoliques Brassacoise du dimanche.

Sur place il y aura nous, vous, eux, des masques de collection, des masques de confinement, des masques en papier, du gel qui pue et du gel qui pue pas, des flèches au sol, des bouchons d’oreilles, des gants nitrile, à boire et à manger, mais on vous vire dès qu’on à faim alors prenez pas trop vos aises…

Ah oui ! et il y aura Eyküss pour réveiller votre épiderme, vos écoutilles et vos pieds trop longtemps délaissés !

En juin, faites-vous du bien !

Et nous revoilà…

Vous avez essayé. Vous avez tenté. Vous avez voulu, mais le temps ne s’y prêtait pas…

Un jour ou l’autre, peut être chacun se le dira.

Alors oui… c’est comme cette pluie qui est là. Elle est la bienvenue, sans aucun doute. Mais, faudrait pas qu’elle prenne trop de place, non plus. Dites !

C’est ce virus. Il est là. Il est là, oui, il prend sa place, mais pas celle qu’on aimerait lui accorder. Alors en fin de compte on s’ajuste. 

On se déploie autrement. Avec moins d’envergure, moins d’enthousiasme (bien que). Peut être juste moins de place, par ce que “Avant” on était trop serré, trop proches, peut être ? Trop les un-e-s sur les autres… peu importe. 

Mais là on passe à « l’intensité » des choses. Plus d’intensité prend un sens tout autre. Enfin selon chacun-e. 

“On fait avec” c’est ce qui se dit, en ces temps-ci. Quand on s’y refuse en bonne intelligence (sans mettre autrui en danger) ça peut donner des choses extra-humaines, qui n’ont de sens qu’à ce moment là. Et après… Est-ce bien la peine? Je ne sais pas. L’avenir…. blahblahblah.

Cela dit, cet espace-temps limité, qui nous appartient, qui ne demande plus que votre présence pour être savouré, nous inspire malgré tout, en permanence et comme toujours (?) on vous propose une approche à notre sauce. Qui fait quoi ? Quand ?  Et Où? Seul l’avenir nous le dira? Ou pas…

Sur ce… Au plaisir de vous voir, à un moment ou un autre. 

Et d’ici là, prenez soin de vous et des vôtres…

Le rose nous va si bien

Encore un dimanche à pousser ailleurs en votre compagnie : du soleil, des amis, des gateaux à la betterave, du rose, des masques et du thé au whisky pour un tea time en présence d’une partie de Porta’s – covid oblige. Nous cultivons à pleines mains ce genre de situation improbable, poétique, partagée et délicieusement humaine malgré les distances imposées. 

Bientôt nous ferons un tea time ensemble ? Entre temps nous ne nous laisserons pas domestiquer ni utiliser par toute cette machine infernal. Restez vous-même et profitez des sous-bois, on y trouve élégance et délicatesse…

Bisous bisous !

Washi shifu !

Avec tous ces chamboulements à dormir debout (ou pas dormir du tout, pour certain-e-s), on en oublierait l’essentiel : il serait si facile de passer à côté de ce qui « est » en nous – et qui doit sortir par un moyen ou un autre. Trêve de « tuto-cuisine-brico-couture-plomberie-créative », passons au salon avec un bon verre de « ce qui vous convient le mieux » et faisons du Shifu.

Il vous faudra : un pied, deux mains (presque), un rouet (10 € sur LeB-C) ou un fuseau (fait main ça coûte rien), du papier de qualité supérieur (voir washi sur le site) ou pas – ça marche tout aussi bien avec le journal local …

Oui ça va, c’est pas un tuto. C’est un partage visuel de l’état des choses de la Papeterie des Arceaux &co… rien de bien motivant.

Aller. Je « spoile » : on voit des pieds, des mains, du papier et une nana qui prend son pied (désolé, on se laisse aller). D’ailleurs on ne la voit pas, mais on imagine que les +2mn visibles résument toute la « passion » des 3h passées à filer du papier – papier consentant, humide et préparé à ce partage… il y avait de quoi vous donner envie, ou pas, chacun son truc… mais c’est super excitant pour les papilles situées sous le pied droit (vous saviez pas), l’oreille affûtée (ça se travaille) et surtout pour les extrémités des doigts qui ne sont pas souvent sollicitées (mmmm) ! Essayez vous-même, vous comprendrez mieux…

Donc, enfin je m’y remets ! Ben oui, depuis le début des travaux à une main, parfois plus, de début mai 2019 (!) je n’ai pas eu le temps d’en faire du Shifu et par conséquence pas non plus de tissage de Shifu !… ben voilà chose faite. 1/2. Ok, idéalement j’aurais dû m’y mettre quand il faisait si humide le mois dernier (question de dilatation et élasticité des fibres), mais voilà, on fait comme on peut, tous autant que nous sommes et chacun dans son domaine… Mais restons dans cette lancée…

Voilà, voilà, rien de bien stimulant, mais qui vient des pieds, à défaut des tripes ou du coeur qui cuisent avec les petits légumes qui vont accompagner le repas de ce soir. Plein d’amour tout ça.

En attendant le « picnic-barbecue » du 19 dans les bois sans vous, on vous embrasse de trééés loin, avec toute notre générosité…

Prenez soin de vous et des vôtres !

 

Des vies ordinaires suspendues

Certes, des vies ordinaires suspendues dans leurs habitudes, mais des vies extraordinaires plus étendues grâce à un nouvel espace-temps à explorer.

Dans un monde pas si lointain, c’est cette semaine que j’envoyais l’annonce officielle du prochain tea time party à La Papeterie des Arceaux, avec une magnifique affiche de la main de notre graveur assigné à résidence. 

Je ne vous apprends rien avec ce petit mot, en ces temps cyniques et révélateurs : le tea time d’avril n’aura pas lieu.
Nous sommes bien contraint-e-s de faire autrement, mais pas de rien faire. Vous l’avez remarqué aussi ? Et les journées ne cesseront de se rallonger ou de se prolonger au loin – en tous les cas aussi loin que la prochaine ouverture dominicale. Alors voilà.

Bon, même si au quotidien cette pandémie inédite et exceptionnelle, ne nous empêche pas de faire ce que nous savons faire ici – l’atelier est assez vaste pour qu’on s’y perde de longues heures de jour comme de nuit, seul-e-s ou accompagné-e-s, tout en respectant les distances admises et quelque soit l’état du monde – cette situation vous empêche vous, de vous joindre à nous… C’est ainsi. Cela dit, dans toute notre générosité sans limite, nous ferons tea time confiné, certainement dans les bois, peut être le 19 avril, clairement en comité restreint, en combinaison d’astronaute, en chaussettes à rayures et en talons aiguilles, toujours avec vous par la pensée virale et inoffensive. 

En attendant les Pique-niques et autres Barbecue sauvages avec des artistes sonores, nous allons promener notre Éléphant dans tous les magasins de porcelaine fermés au public. Et ça en fait du bruit un éléphant dans une mare ! 

Mais n’ayez crainte dès que le couvercle sera levé sur cette sauce piquante qui mijote tranquillement, nous proposerons des réjouissances dignes de vous, à une date ou une autre.

D’ici là, on vous embrasse malgré les distances et vous invitons à rester chez vous – mais aussi à vous plonger tout-e nu-e dans un livre, une image, une mare, un plat ou un tout autre espace-temps non-contaminé par les histoires folles qui polluent les ondes et les cerveaux…

Portez-vous bien.

Bisous, bisous.

Un peu déçus, hein… alors faites un petit voyage dans un autre temps vers un avril qui fut…

Atelier confiné, mais pas arrêté…

Ben pas de surprise : nous continuons à faire ce que nous savons faire, images, gravures, reliure, photo, bidouilles, vidéo, animations, écriture, broderie, coutures, cuisine… tout à notre sauce, comme toujours avec panache et détermination – finalement quand on travaille presque toute l’année « isolé dans son atelier » ça ne change pas tant que ça, à partir du moment où chacun (re)trouve son rythme… Mais on pense très fort à ceux et celles qui n’ont pas l’habitude de se tenir en tête à tête avec eux-elles-même et/ou leurs proches. On vous montrera d’autres petites choses au fur et à mesure, on va pas tout filer d’un coup non plus…

Soyez sages et restez chez vous.

Stop motion, parce que des fois, juste des fois…

De la jungle à la salle de bain il n’y a qu’un pas. Dans l’atelier stop motion tout est possible pour qui sait manier ciseaux et idées folles, no limit. Et en plus, il y en avait avec et sans gluten, parce que Émilie y a pensé ! 

 

Vous avez encore raté l’atelier ! Pas grave, nous sommes là toute l’année (presque) et vous pouvez toujours nous proposer les jours qui vous arrangent…