En Juillet & Août? C’est comme et quand vous voulez, enfin presque…

Le mois de juin a débuté dans des textes engagés, des images décalées et des échanges militants lors du festival Raisons Sensible au RING de Toulouse avec le CRS (Collectif des Raisons Sensibles). Si vous l’avez raté, nous remettons ça asap. 

Puis le mois s’est enchainé, en image par image, en milieu scolaire à initier plus de 270 enfants entre Sainte Eulalie d’Ans, Piègut, Nontron, Grignols, Saint Astier, Mareuil ou Beauronne au stopmotion pour Ciné Passion (École et Cinéma) et à filmer pour vos besoins et projets scolaire ou artistiques.

Mais ça y est, de retour à la Papeterie (oui je vais répondre à vos mails, appels et commandes dès que possible), le vie suit sont puta** de chemin. Mais ça fait du bien – et de sortir et de revenir d’ici et là. Surtout de là! 

Bon, oui, je n’ai plus de fenêtres depuis le petit épisode glacial du 20 juin; mais, malgré que je côtoie des planches de bois en guise de vue imprenable du biotope plus si top de mon écosystème ambiant qui se remet doucement, je maintiens les ateliers de cet été; le bombardement de grêle ne nous aura pas épargnés, mais ça ne change rien au programme.

En juillet vous pourrez vous initier du mardi au samedi de 14h à 18h au kirigami, à l’origami, à la fabrication de papier, à la reliure, au monotype ou au stopmotion et bien sûr à la gravure (mais uniquement les lundis ou mercredis pour la gravure). De toutes façons c’est sur réservation, minimum 24h avant pour tous les ateliers et entre deux festivals. 

La boutique sera fermée par-ci par-là, donc : retrouvez-nous soit à Saint Aulay les 9 et 10 juillet au festival FOCUS, autour du livre, de la reliure et des mots, soit dans les Pyrénées au festival de BD Plouk les 22-23-24. 

Hey ! Quand je vous dit “comme et quand vous voulez ou presque”, c’est pas pour du beurre.

En août idem pour les ateliers, sauf le 3 août où vous nous trouverez au Festival du livre du Buisson de Cadouin et la semaine du 8 au 12.

Cette semaine là, Olivier Deprez et moi, nous vous avons concocté une semaine imbibée d’images gravées-imprimées, de mouvements chaotiques sur pellicule numérique et de sons improvisés par des mains accoutumées, pour le plaisir de toutes vos contradictions…

Olivier sera là pour vous faire gratter du bois, démanger vos cervicales et répondre à vos besoins insoupçonnées d’images de l’inconscient collectif. Les impressions qui en découleront seront passées au banc-titre à raison de 12 images par seconde (oui hein, faut pas non plus exagérer) puis à la moulinette sonore de musicien-ne-s disponibles et motivé-e-s pour donner une texture supplémentaire à tout ça. (on attend toujours les confirmations).

La gravure sur bois en noir et blanc est une source de réinvention sans fin, d’autant plus lorsqu’elle se branche sur l’épopée bordélique du réseau Internet. Imaginons de revisiter les Looney Tunes, par exemple. Imaginons les Quoi de neuf Docteur ?, les Bip bip, les Dafy Duck et autres Bugs Bunny. Imaginons les gravés, imprimés en noir et blanc et mixés avec des Popeye, des Olives. Surfons encore sur la toile et ajoutons des images tirées du Dictateur de Charlie Chaplin ou des scènes d’acrobatie de Buster Keaton. On obtient alors les bases d’une nouvelle narration hybride, un récit fait d’éclats par tou.te.s et pour tou.te.s.

Un récit en images fixes qu’on peut ensuite (ré)animer en image par image et créer ainsi une version gravée et animée des Looney Tunes. Là-dessus ajoutez une option sonore improvisée par des mains et des oreilles qui voient les décalages temporels, et on y est, dans cet espace réinventé à l’image et au son (d’a)près, d’ici et de maintenant. On y recrée ces sens inattendus. Les tensions, les frictions et les intentions retrouvent leur panache. 

Pas besoin de savoir dessiner, ni de savoir animer, ni de savoir quoi que ce soit. Tout s’apprend. On a besoin que d’un peu de volonté, de plaisir de graver et d’imprimer. D’un peu de patience à raison de 24 (12) images par seconde, de vouloir épouser les sinuosités du bois, du son, de savoir regarder et écouter. 

Avec pour seul matériel le désir d’œuvrer, et nous vous y invitons.

Résumons, c’est simple :

Juillet : à la carte (sauf dates précisées plus haut)

Août : à la carte (sauf dates précisées plus haut)

9-10 août 10h – 19h : stage xylogravure, amateurs et confirmés avec Olivier Deprez

11 août 14h – 18h : stopmotion en papier découpé et articulé, à partir des gravures réalisées

12 août 19h : apéro’impro’ciné

Tarifs : 

Ateliers “habituels” : 36€/ pers (3h) ou 45€/pers (4h)

9-10/08 Atelier Xylogravure avec Olivier Deprez: 200€ (16h).

Places limitées.

50% du règlement payable à l’avance pour réserver votre place.

Logement et repas de midi à votre charge : de nombreux campings et gîtes entre 5 et 20mn d’ici, c’est aussi possible de réserver des repas au bar de Grand Brassac qui vient tout juste de réouvrir…

11/08Atelier Stopmotion Looney Toons : 10€/h/ personne vous pouvez animer 1, 2, 3 ou 4h selon les places et votre inspiration, je m’occupe du reste. Sur réservation, places limitées.

12/08 Apéro’Ciné’Impro prix libre : installation visuelle et sonore + projection à partir de tous ces éléments très clairement positionnés pour le décollage olfactif des neurones assommés mais réceptifs.

“That’s all folks” comme dit si bien le lapin anthropomorphe.

Et sinon dans le monde tout va bien…

Tea Time Stick

Vous nous avez manqué dimanche à la papeterie lors du tea time Stick de Bob Cougar. Votre timidité vous joue des tours, nous saurons y remédier… et ma générosité n’a pas de limite et c’est avec plaisir que je vous invite à découvrir un morceau ou deux sous forme de film et par écran interposé, c’est moins sexy, moins cosy qu’un dimanche ici, mais faudra s’y faire – et être là la prochaine fois.

Pour les plus farouches mais curieu-se-x, sachez que l’expo est visible jusqu’au 17 avril (prochain Tea Time en musique) dans l’antre de l’atelier et l’écrin de la Papeterie des Arceaux à Grand Brassac City rurale. On aime les liens, suivez donc celui-ci…

Pour en savoir plus c’est par

Time for more fun – Il est temps de s’amuser encore

Et oui les journées se rallongent… et il est temps de s’y mettre.

Les ateliers de la Papeterie des Arceaux sont ouverts toute l’année, que ce soit pour travailler sur votre projet de film, de gravure, de reliure ou de création avec l’aide et tout le savoir-faire d’ici.
Passez pendant les vacances pour une séance d’initiation de 3h à 4h… et vous avez le choix.

À votre demande, 3 ateliers sont déjà calées et il reste des places (on peut les refaire selon vos disponibilités) :

Mercredi 16 xylogravure 14h-18h
Jeudi 17 kirigami popup 14h-17h
Mardi 22 reliure 14h-17h

Jeudi 26 origami 14h-17h

Vous pouvez proposer un atelier les 18, 23, 24 ou 25 février…

  • Papier Animé (stop-motion ou image par image)
  • Gravure sur bois (xylogravure)
  • Gravure sur lino
  • Reliure (Bradel, copte, asiatique, sans colle, reliure sans fin et cartonnage…)
  • Zhen Xian Bao
  • Origami ( papier plié, mobile et/ou animé, modulaire et/ou “pratique”, animalier)
  • Kirigami ( c’est une façon chique pour dire “papier découpé”, de la carte animée façon popup, aux boites décoratives en tous genres)
  • Fabrication de papier végétal et/ou recyclé 
  • Monotype (technique d’impression libre, un moyen de jouer avec l’encre et les images, un mélange de collographie et de gravure )
  • Et d’autres ateliers sont possibles, selon les rencontres avec les artistes…

Sinon passez à l’heure du verre de la débauche, on adore votre compagnie à ces moments là aussi. D’ici là prenez soin de vous…

Bisou bisou!

(…et la Papeterie sera fermée le mardi 15…)

Température de saison

Ce n’est pas parce qu’on ne peut pas voir, qu’on ne veut pas percer la glace en surface, qu’il n’y a rien qui se passe. La mare est endormie et oui, mais sous cette croûte de glace aux éclats à variations géométriques et abstraits, la vie est intense, bien que ralentie par le froid de saison. Évidemment.

Tout au fond, la vase épaisse et odorante est débordante d’activité, d’idées qui grouillent et ne demandent qu’a prendre forme – à l’occasion, quand les éléments seront propices… En attendant, les corps et la pensée ne cessent de se mouvoir. La magie s’opère sans l’approbation des passants impassibles, préoccupés par tant de choses qui échappent au reste. Souvent il faut juste créer le moment, l’occasion, l’espace-temps.

L’alanguissement de saison fond au contact de la chaleur des échanges timidement instigués, suffit de trouver ce lieu, de passer à l’action – même les grenouilles chantent ou se lamentent à chaque réchauffement intempestif… Les sons étouffés par les couvertures épaisses laissent passer l’envie d’être en vie et des mains pas si dociles, continuent les expériences tactiles à l’atelier. Naturellement.

Autant de narrations que d’individus, c’est une évidence. Tout ce qui est perçu n’a de sens qu’un temps dans un espace délimité par ces esprits volatiles – pas facile de se faufiler sans laisser une partie du tout. Ici il y en a pour chacun-e. Quelle anarchie quantitative de sensations emmitouflées, un souvenir efficace se lasse… Et c’est peut être pour ça qu’il ne faut rien lâcher; s’en échapper est la moindre des choses. 

Et j’en reviens au lien qui doit se main/tenir à travers cette glace qui se forme de façon insidieuse. Poursuivre la perspective en pointillés au rythme désavoué. Dévoyer l’ensemble systématiquement, mais ne perdons pas le fil. Toujours y revenir et en extraire ces choses éphémères, s’offrir un moment, c’est toujours bon.

Je vous perds dans ces tournures alambiqués. Et oui… en fait, non, je vous invite à investir l’atelier malgré cette surface impénétrable due aux températures hivernales. Les narcotiques intellectuels et culturels rendent la vie plus supportable, mais c’est pas une raison pour se laisser faire. À vos outils, à vos envies et à vos souhaits ! Aiguisez vos instruments.

Aux recoins des idées imprécises et précieuses, offrez-vous un atelier là où vos mains et mots ne souffriront pas du froid, où votre cerveau et créativité auront du plaisir à de s’enrouler autour d’objets disparates qui forment un ensemble cohérent : venez fabriquer quelque chose que vous emporterez avec vous en attendant le réchauffement qui permettra d’y voir plus clair. Et surtout, n’hésitez plus à suggérer des moments, événements et projets à partager, la papeterie à peut être les moyens, les idées et les outils pour y répondre.

Sur ce je vous souhaite une bonne année à venir, et oui, je m’y plie et relance la machine qui est au ralenti.

À très vite donc, pour entamer des expériences et initiations à tout ce qui est proposé par ici.

Et vous vous en doutez : il fait bon à l’atelier. Il y a toujours quelque chose à goûter, essayer ou emporter, il serait dommage de ne pas en profiter !

 

Et n’oubliez pas de nourrir ces petits oiseaux avec lucidité !
Bisous, bisous !

XY et Z…

Châtaignes, champignons, pommes, brume, soupe de Cucurbita Maxima, feux de cheminée et journées plus courtes. Des passages pluvieux, des rayons intempestifs, le décalage du temps, la mare est à flot. Le rythme de l’automne sonne bien au bout de nos doigts, décolle nos rétines avec ses contrastes inattendus et démange le long de la colonne vertébrale. Et on aime se retrouver dans les bois.

Après avoir amorcé octobre avec la presse à jus, un bal trad pour se mettre en jambes et un boys band post-punk pour le plaisir de l’épiderme interactif chez l’ami François, on est motivé pour continuer à mettre le feu dans vos mains et des sons dans vos oreilles à l’atelier de la Papeterie.

Pierre. Papier. Ciseaux. Scalpel. Film. Métal. Encre. Impro.

La Papeterie a concocté un menu adapté à vos besoins nutritifs et de quoi occuper vos après-midis d’automne…

Mardi 26 octobre, c’est atelier brasure. L’artiste invité c’est l’ami Vinz Dupux. Il va continuer le bal du feu et du métal. Venez faire fondre des cordes de piano et façonner votre rutilance, dompter le chalumeau et apprécier les alliages, repartez avec une créature sous forme de broche, de porte clé ou d’un objet qui brille de tout votre talent, 14h30 à 18h30 – 40€/ pers, goûter et matériel compris, à partir de 9 ans, sur réservation, places limitées.

Les mercredi 20 et 27 octobre, nous recevons des groupes parents-enfants de Périgueux pour faire de la gravure lino en compagnie de Jean-Christophe Long. Ces ateliers sont organisés par Ciné Cinéma (inscriptions et transport depuis Périgueux avec Ciné Cinéma, mais on m’annonce que c’est déjà complet… en décembre il y aura aussi des ateliers d’initiation au film animé avec Laura Leeson sur le même principe dans le cadre du projet “Entrer dans une image pour mieux en sortir” en partenariat avec Passeurs d’Images, Contrats de Ville et Ciné Cinéma)

Jeudi 28 octobre, on va faire du cinéma d’animation expérimentale, on gratte, on fond, on triture et on dessine à même la pellicule à l’ancienne, mains sales et surprises visuelles assurées. Je sorts la pellicule sensible des placards et les vieux projecteurs 35mm, 16mm et 8mm, en duo avec l’ami Vinx Dupux. 15h-18h, 30€/ pers, goûter et matériel compris, sur réservation, places limitées.

Vendredi 29 octobre, si vous êtes sages on passe du duo au trio : il y aura la projection du film expérimental collectif réalisé et monté à quatre mains par nos soins attentionnés et pour nous accompagner en musique improvisée, un habitué du lieu, j’ai nommé Mr Y. – que vous connaissez peut être pour l’avoir entendu lorsqu’il sévit avec ses samples et sa guitare au sein d’Ortie38 ou encore quand il fait du yaourt agrémenté avec le destrier à 3 têtes, Eyküss. Et c’est open doors, no limit sauf celle du lieux, alors n’hésitez pas à passer boire une soupe, Paf libre mais nécessaire, ouvert à tou-te-s à partir de 18h.

Le Mardi 2 novembre c’est kirigami* pop-up. Cartes animées et papier surprise : zombie affamés, sorcières magiques, monstres moches mais aimables, citrouilles, poupées voodoo de saison ou autre personnage de votre choix s’animeront sous vos doigts, la carte animée n’aura presque plus de secrets à déplier. (*Kirigami c’est une façon chic de dire papier découpé) 15h-18h, 30€/ pers, goûter et matériel compris, à partir de 8 ans (ou plus jeune si papa, maman, mamie ou papi filent un coup de main), sur réservation, places limitées.

Jeudi 4 novembre c’est reliure, vous n’avez pas encore fait votre agenda customisé et bien il est encore temps de s’y mettre, reliure façon Bradel, cousu-collé et personnalisé. 15h-18h, 30€/ pers, goûter et matériel compris, à partir de 9 ans, sur réservation, places limitées.

Duo, trio mais aussi solo : le dimanche 7 novembre c’est l’heure du Tea Time Solo, mais vous en saurez plus au moment venu, quand la traditionnelle affiche sera gravée et imprimée par Mr Long. Bon, juste pour vous mettre l’eau à la bouche, les arts de la table de mix seront à base de compositions erratiques, de beats anachroniques, de refrains aléatoires et électroniques cheap délicatement assaisonnés par Mr X. cet artiste discret qui aime épicer ses mets… il y aura aussi des libellules et des trains, du spleen et du désir, des histoires d’adolescence des années 90, des collages montages et quelques poussées de fièvre… Paf 10€ – mais on s’adapte, ne laissez pas votre porte-monnaie vous dicter vos envies. C’est mieux de réserver sa place, elles seront limitées, on vous attend à 17h…

Voilà, voilà, cet automne on met le feu dans votre écorce cérébrale et les synapses s’éclaireront de joie, ça sera la fête dans votre moelle épinière. 

Et naturellement les ateliers c’est toute l’année, à la demande, ici ou dans vos espaces, adaptés à vos projets et vos envies, suffit de demander et d’avoir envie d’expérimenter.

Et si dans tout ça vous ne voyez toujours pas quelle excuse trouver pour venir visiter la Papeterie des Arceaux, il y aussi des papiers incroyables, des t-shirt uniques imprimés à la main, des fanzines, des BD intemporelles des maisons d’édition indépendantes qu’on aime, des créations originales par nous ou par d’autres et du thé à toute heure, tout ça avec l’aura sérieusement ludique du lieu.

Bisous bisous et à bientôt !

C’est toujours comme ça que ça commencerait ?

Dans un atelier, perché dans une mare ? 

Du plaisir à partager, ça sent bon le papier, l’encre, les plantes, la colle, la peinture, le tissu, les gâteaux fait maison (et en ce moment le chien mouillé aussi, un peu, mais ça passera d’ici là et même, ça nous manquera peut être). Apprécier et enregistrer sans retenue les savoirs-faire qui sont disponibles dans un espace créatif. Se rencontrer de main à papier, d’oeil à cutter, de ventre au verre de la débauche… c’est encore d’actualité et ça le restera. L’ailleurs s’incruste dans la rétine en vadrouille, les mots collés au palais. “Audace, courage, obstination, engagement, liberté, générosité, décalage, disponibilité, inspiration, inventivité, adaptabilité, écoute…” des mots qui reviennent sur ce qui se fait juste là et ces mots, bien appréciés eux aussi, sont de vous qui nous suivez ou même mieux, nous fréquentez – “l’autrement” pratiqué dans cet endroit improbable laisse une tâche sous une surface travaillée, esquissée, façonnée, avec une puissante fébrilité incrustée d’expérimentations à venir, que de surprises à digérer, grâce à vous. 

Tous ces moments, qui restent à l’abri des regards indécis, flottants, timides, par peur de ce qu’on va y trouver ou pas, ici c’est de l’ordre du possible. Et c’est tranquille aussi, no stress. Venez rassuré-e-s, on est là pour vous donner envie d’explorer les images, le papier, des techniques dégagées du geste trop engoncé. Ici, les ateliers grouillent, remuent loin de toute “digitalité” (bien qu’engoncé et digital nous plaisent aussi). L’hésitation docile des mains qui défont les couleurs, les formes, les matériaux, les surfaces et la (in)certitude des objets s’échappe, rebondi sur d’autres aventures créatives à imaginer et pratiquer. 

Le caractère imprimé dans toute sa tonalité. La langue vivante se forme et s’imprime dans la rétine des neurones indépendants, laissés à l’écart depuis trop longtemps, réclament leurs droits et à leur façon. L’alchimie des ingrédients mobilise l’évidence du verbe employé et des envies retrouvées, la (in)décision reste libre. Contrepied et paradoxes, poly-tout, à tout un chacun de s’y retrouver. Mais revenons aux ateliers. 

Domptez le papier, l’encre, les images, le mouvement, votre self-control ou votre animal de compagnie et rejoignez les heureux hybrides qui ont déjà testé et approuvé les ateliers ludiques chics chocs punks rocks électro poétiques post tout, qui restent à venir – mais humainement abordables à la Papeterie des Arceaux. 

Comme chaque été depuis 5 ans la Papeterie continue de prendre des formes malléables, souples ou franches et vous propose 2 à 3 ateliers par semaine pendant les congés scolaires et plus si besoin – notamment si vous avez envie d’autre chose que ce qui est proposé ou si vous avez un emploi du temps de fou-folle (dans quel cas vous aurez vraiment besoin de vous faire plaisir avec un atelier sur mesure). Et malgré le temps qui passe les ateliers restent toujours décalés, animés et généreux, enfin, à notre humble niveau. 

Soyons pragmatiques un instant :

Juillet

Mardi, on relie – 13, 20, 27 juillet de 15h à 18h

Reliure Bradel, sans colle et sans couture, Japonaise, accordéon, Zhen Xian Bao ? Un carnet d’écriture ou de dessin selon l’humeur (une seule technique par atelier).

Jeudi, on plie – 15, 22, 29 de 15h à 18h

Origami ou kirigami, papier plié, découpé, assemblé, emboité, mobile, animé, à plat ou en volume vous repartirez avec un objet original et tout en papier, naturellement (une seule technique par atelier).

Samedi, on imprime – 10, 24 juillet de 15 à 18h

Collographie, taille douce sur support récup’, stencils, typo et assemblage d’images imprimées. Différentes techniques à explorer de façon aléatoire et anarchiquement organisé un samedi sur deux tout l’été.

Août

Mardi et mercredi, on filme – 10, 11 août de 15h à 18h

Cadavre exquis poétique ou mini clip à l’ambiance décalée, ça dépendra du nombre d’inscrit-e-s aux ateliers image animée, tout en stopmotion sur banc titre, initiez-vous à l’image qui bouge !

Jeudi, on patauge des mains – 12 et 19 août

Hacher, cuisiner, pulper, plonger, tirer et coucher le papier, ça rafraîchi ! Fabriquez vos feuilles de papier à partir de fibres, ben oui hein.

Vendredi, on s’organise – 13, 20 de 15h à 18h

Cousez un agenda à votre image ou à celle de votre idole idolâtrée avec une reliure bradel solide et personnalisée.

Samedi, on imprime (Encore ? Toujours ! )- 7, 21 août de 15 à 18h

Collographie, taille douce sur support récup’, stencils, typo et assemblage d’images imprimées… différentes techniques à explorer de façon aléatoire et anarchiquement organisée un samedi sur deux tout l’été.

D’autres surprises vont se rajouter selon les disponibilités d’artistes qui envahiront l’espace pour vous initier à leurs pratiques. 

Vous serez prévenus en temps voulu… choses chuchotées entre nous : gravure, marionnettes, brasure, céramique et encore d’autres, si vous êtes partant-e-s…

Les ateliers de la Papeterie sont des moments d’initiation ou de perfectionnement selon le niveau.

Ouvert à tout-e-s, à partir de 8 ans – certains ateliers sont accessible dès 5 ans, n’hésitez pas à demander.

Sur réservation. Places limitées à 10 participants, sauf film animé limité à 6.

Matériel et goûter fournis, mais si vous avez envie de nous surprendre, on sera ravi – que ce soit avec du matériel, à manger ou à boire, on adore découvrir vos spécialités !

10 euro / heure et par personne, soit 30 euro/ atelier sauf autrement indiqué…

Et naturellement vous trouverez sur place des papiers incroyablement beaux de Khadi Paper, des couleurs de Molotow sous forme comestible et pratique, mais aussi en bombe, des outils indiqués et utiles, des carnets faits main, des t-shirts imprimés main, des objets insolites, des cartes à poster ou à offrir, des poteries aussi, de belles poteries pour manger et boire avec panache, le tout nouveau Rayon du RIM avec des vinyles et des CD pour tous les goûts et des BD de maisons d’édition indépendantes dont le Frémok, Cornélius, Les Requins Marteau, ION (…), des fanzines déposés à tout hasard, des oeuvres originales… parmi toutes ces choses que nous aimons. Alors passez boire un thé !

Samedi 12 à l’atelier

Ce samedi 12 juin, exceptionnellement, il y aura atelier gravure à la place de l’atelier collagraphie…

Venez avec une image ou les mains dans les poches, nous avons toujours de quoi exciter vos neurones.

De 14 à 18h, soit 40 euros/ personne, matériel et collation compris.

Places limitées, sur réservation.

C’est l’heure du “Tea time” de juin !

Porta’s, c’est la posada en zone industrielle : Nicolas Godin gratouille, percussionne, et mixouille tandis que Thomas Bernard pianote des deux pouces sur la même main gauche, pipote sans bec de lièvre ou cisaille et englue des salades de bruits sous les oreilles de Sylvie Balestra qui se gargarise les amygdales le nez dans le micro en secouant des sacoches à croches. Toute la faune pavillonnaire a sa carte de membre, dahuts transalpins comme corbeaux à trois pattes.

PORTA’S à la Papeterie des Arceaux, le dimanche 6 Juin 2021

Au menu, pour sa première session live à la Papeterie des Arceaux, Porta’s vous invite à  :

  1. Écarquiller vos ouïes lors d’une séance d’égoutte musicale de leur propre musique en plein dessert 
  2. Fonder la Chorale en Papier pour un enregistrement improvisé de 6 nouveaux morceaux de Porta’s dans le respect des consignes sanitaires en vigueur (gazouillis amplifiés chants approximatifs, choeur d’enfants malades, cris assumés, borborygmes mouillés, éructations en tout genre, sont à prévoir). 
  3. Instaurer la première coopérative des Bals Assis avec une boum apéritive le cul vissé au siège rabattable (Ambient sauvage, polyphonie monochrome, berceuse à percussion, électro à moustiques, country dance music, folk Red Bull…) 
  4. Rejoindre vos pénates avec un bon d’achat de leur prochain album auquel vous venez de participez ; CASSE CANTINE qui sortira fin 2021, début 2022, en K7 et en numérique sur Stomoxine (France) et Poor records (Suisse). 

Tout ça pour la somme dérisoire de 10 euros et plus si affinités !

Merchandising à prix libérés, délivrés sur place.

Réservation obligatoire par retour de mail, places limitées et confortablement assises !
Tout ça en mode “barrière sanitaire” comme il se doi(g)t.

Dernier album : L’Argenté du Népal, production Stomoxine / Poor Records (2021)

Porta’s bagote au milieu des bocages à flonflon avec l’Argenté du Népal en tête de meute et sa joie bizarre dans la popoche.

https://poorrecords.bandcamp.com/album/largent-du-n-pal

https://stomoxine.bandcamp.com/album/largent-du-n-pal

Un peu de presse en ligne :

https://www.tdg.ch/a-ecouter-delgres-dinosaur-jr-portas-et-jarrell-119876807796

https://section-26.fr/portas-largente-du-nepal-poor-records-stomoxine/

https://randomsongs.org/2021/02/portas-largente-du-nepal/

http://vivonzeureux.blogspot.com/2019/02/porta-s-enfants-de-la-rosee.html

Comme des poissons…

Vous l’avez remarqué? Les journées sont plus longues et pleines d’envies, tout pousse et s’expose à nos yeux fatigués. C’est donc le moment parfait pour se lancer et de faire un atelier d’initiation à la Papeterie des Arceaux. L’instant idéal n’existant pas, gorgez-vous d’idées et venez vous inventer des histoires, ou percer quelques mystères qui n’en sont pas mais qui trainent encore autour des longueurs imposées. Exploitez donc ces choses qui se blottissent au bout de vos doigts, ces trucs que vous soupçonnez mais que vous n’avez pas eu le temps d’apprivoiser, c’est le moment de vous en saisir et de vous en servir avec force et énergie, ou douceur et tendresse, au choix… En tous les cas, le plaisir chaotique et immédiat de l’enfance est à portée de mains quand on s’y autorise, un peu déjantée mais extrêmement sérieuse cette histoire là. Toutes ces choses qui se dissimulent dans le papier, l’encre, les mots, les fils et la terre doivent prendre l’air… Réservez une place autour de la table au plus vite – toujours dans le respect des barrières pas si imaginaires et tout aussi efficaces.

Mardis 13 et 20 avril de 15h à 18h (3h)

Atelier “libre” : les premier-e-s inscrit-e-s décident. Essayez la reliure (bradel, sans colle ou asiatique), ou domptez le papier (origami ou kirigami) ou bien fabriquez du papier végétal. Et oui, c’est du tout terrain avec moi, rien ne m’arrête, mais c’est vous qui choisissez…

Tout le matériel est fourni. Et le goûter aussi!

Débutants ou expérimentés de tout âge.

Mercredis 14 et 21 avril de 14h à 18h (4h)

Atelier gravure, lino ou xylo, venez vous initier ou peaufiner vos connaissances avec Monsieur Long. Peu importe votre niveau, l’image sera ! Et vous repartez avec votre gravure imprimée sur du papier de qualité ou un t-shirt à votre taille ! C’est beau et c’est ici que ça se passe.

Tout le matériel est fourni. Et le goûter aussi…

Débutants ou expérimentés, à partir de 9 ans. 

Vendredi 16 avril 15h-18h (3h)

Atelier Céramique, et oui il y en a aussi ! 

Avec Juliette venez essayer le modelage, le façonnage, l’estampage, et le décor à l’engobe sur faïence.

Principalement un travail à la plaque pour commencer, des carreaux décorés ou de petits contenants. Juliette répondra aussi à toutes vos questions sur la céramique. Après séchage, les pièces seront cuites dans un four un peu plus loin et restituées dans les deux semaines suivantes à la Papeterie. 

Tout le matériel est fourni mais venir avec un tablier, c’est mieux…

Débutants ou plus expérimentés de tout âge. 

Jeudi 22 et Vendredi 23, de 15h à 18h (3h)

Atelier film animé, du papier découpé sur banc-titre en stop motion, du collage un peu excentrique sur fond sonore improvisé, faire de l’image animé est addictif ! Vous en redemandez chaque trimestre, je vous en ressers avec plaisir et en double dose.

Tout le matériel est fourni. Et le goûter aussi!

Débutants ou plus expérimentés de tout âge. 

(Bon c’est complet le 23… et oui il y en a qui sont malins, rapides et bien renseignés, mais passez voir comment on fait c’est possible aussi…)